Société

Les jeux vidéo peuvent-ils être addictifs sur les enfants ?

Avec l’avènement des ordinateurs et des consoles de jeux, les enfants peuvent désormais explorer un monde virtuel qui leur procure un certain bien-être et une proximité avec leurs héros. Cet univers leur permet aussi de vivre des aventures passionnantes et de stimuler leur intelligence. Toutefois, rester constamment dans cette fiction peut présenter certains risques à court et à long terme. Avant donc d’offrir une console de jeux à votre enfant, vous devez prendre le temps de savoir si les jeux peuvent être addictifs sur lui ou pas. Vous trouverez la réponse dans cet article.

Le pour et le contre des jeux vidéo

Avant tout, sachez que s’adonner aux jeux vidéo n’a rien d’anormal en soi. Alors, n’hésitez pas à l’avouer : vous y avez sans doute pris part à un moment ou à un autre avec des amis ou même vos enfants. Chaque fois que j’ai l’occasion, je ne manque pas aussi de participer à certaines aventures passionnantes. Et d’ailleurs, je vous invite à voir ma sélection des meilleurs jeux vidéo d’action RPG. Vous ne vous ennuierez pas !

Pour les enfants, le premier atout des jeux vidéo réside dans le matériel : l’ordinateur. En jouant sur ce dernier, ils apprennent à utiliser une souris, à déplacer le curseur sur l’écran, à découvrir les fonctions de base de l’appareil, etc. Avec certains jeux, votre enfant peut aussi assimiler des notions comme les couleurs, les grandeurs, les formes et autres. En bref, l’ordinateur peut se révéler comme un incroyable outil de jeu et d’apprentissage. D’un autre point de vue, l’utilisation des manettes pour les jeux vidéo met à contribution les deux mains et requiert une certaine coordination. Ceci a pour principal effet de stimuler l’attention, la motivation, la concentration, la mémoire, la résolution de problèmes, la reconnaissance visuelle, la rapidité, un début de logique et une bonne coordination œil-main, etc. Ces jeux mettent également à l’épreuve la patience de l’enfant et encouragent l’interactivité.

Outre ces qualités, les jeux vidéo peuvent aussi cultiver de mauvaises habitudes chez les enfants. En tant que parents, vous devez donc vous montrer très vigilants. Entre autres, voici quelques points négatifs :

  • Il n’y a aucune norme universelle qui garantit la qualité des jeux et leurs impacts ;
  • Les consoles de jeux vidéo et les ordinateurs ne peuvent pas remplacer les jouets traditionnels qui demeurent primordiaux pour l’habileté motrice ;
  • L’exposition excessive aux écrans entraîne une sédentarité chez les enfants et limite les activités sportives ;
  • L’usage excessif des tablettes et des téléphones intelligents affaiblit les muscles oculaires et cause des maux de tête ;
  • Les jeux vidéo privent les enfants de certains besoins fondamentaux comme : toucher, manipuler, bouger, parler, faire preuve de créativité, jouer avec de vrais objets et des partenaires réels.

Que devez-vous savoir sur l’addiction aux jeux vidéo ?

L’addiction aux jeux vidéo représente un trouble psychologique qui se détermine par un besoin irrésistible et obsessionnel de jouer. Peu à peu, le jeu devient le principal et même l’unique centre d’intérêt. À cette étape, votre enfant ne s’intéresse plus aux autres activités (relationnelle, artistique, scolaire, sportive, etc.) et se renferme. Chez les adolescents, la dépendance se révèle encore plus préoccupante, puisqu’elle peut déteindre négativement sur les résultats scolaires. L’addiction aux jeux vidéo peut se distinguer par trois étapes à savoir :

  • Une consommation régulière : votre enfant joue de façon régulière, plusieurs heures par jour. Toutefois, les jeux représentent seulement pour lui des passe-temps comme la télévision, le sport ou la lecture. Il garde donc le contrôle et est capable de s’arrêter rapidement ;
  • Une consommation addictive abusive ou excessive : ici, vous commencerez par remarquer un excès dans le temps que votre enfant consacre à ses jeux vidéo. Il peut même laisser ses exercices scolaires pour une partie en ligne. Avec le temps, il délaissera tout échange avec les autres ;
  • Une totale dépendance : à cette étape, le désir de jouer devient insistant et persistant. Ceci se caractérise généralement par une perturbation de tout le fonctionnement du joueur, au niveau intellectuel, relationnel, affectif, social, scolaire, etc.

Comment savoir si les jeux vidéo sont addictifs sur vos enfants ?

Plus vite vous décelez les signes d’addiction chez votre enfant, plus vite vous pourrez l’aider. Alors, vous devez rester vigilant, dès le moment que vous lui donnez l’accès aux jeux vidéo. Selon certaines études, il peut même être conscient du risque, sans toutefois pouvoir arrêter. Voici donc les signes qui doivent vous alerter :

  • L’enfant joue de façon plus fréquente, tous les jours ;
  • Il passe de plus en plus de temps devant les jeux (entre 5 et 6 heures) ;
  • Il se sent de mauvaise humeur quand il ne peut pas jouer ;
  • Il délaisse les activités sociales et sportives ;
  • Il privilégie les jeux au détriment de ses devoirs ;
  • Il ne parvient plus à réduire son temps de jeu.

Les symptômes de la dépendance de l’enfant aux jeux vidéo

Devant les jeux vidéo, les enfants peuvent se sentir appartenir à une communauté avec des amis. Ceci a pour première conséquence de les couper du monde réel qui les entoure. En plus des signes précédemment énumérés, voici d’autres symptômes psychologiques de l’addiction chez les enfants :

  • Une sensation de bien-être et d’euphorie devant l’ordinateur ;
  • Une incapacité à stopper les jeux vidéo ;
  • La négligence de la famille, des amis et de tout l’entourage ;
  • Une dissimulation du temps passé à jouer à ses parents ou amis ;
  • École buissonnière, devoirs non faits pour jouer davantage aux jeux vidéo ;
  • Coucher tardif, repas manqués et diminution du temps passé en famille.

Au niveau physique, l’enfant addictif peut ressentir des douleurs à la main et au poignet, des yeux desséchés, des migraines régulières, des difficultés à assurer une hygiène correcte, un trouble du sommeil, etc.

Comment soigner une addiction aux jeux vidéo chez votre enfant ?

Dès que vous remarquez une dépendance aux jeux vidéo chez votre enfant, vous devez essayer de l’aider. Si vous ne savez pas comment vous y prendre, n’hésitez pas à demander des conseils à un spécialiste. Moi je vous propose déjà des astuces pratiques pour soigner l’addiction. Voici quelques exemples :

  • Établir une discussion avec l’enfant : parlez-lui ouvertement et faites-lui comprendre que ce n’est qu’un jeu, et que cela n’a rien à voir avec le succès dans la vie réelle ;
  • Fixer les temps de jeu : vous devez aussi déterminer un temps raisonnable pour que l’enfant joue avec modération (une heure par jour en semaine, et 3 heures au plus le week-end) ;
  • Fixer des conséquences : avertissez l’enfant et imposez-lui une punition s’il ne respecte pas le temps prévu pour le jeu ;
  • Récompenser avec le jeu : vous pouvez aussi donner plus de temps de jeu à l’enfant s’il accomplit bien ses tâches ménagères et fait ses exercices scolaires ;
  • Utiliser des outils de limitation : pour réduire ou limiter les temps de jeu, vous pouvez installer une minuterie sur l’ordinateur de l’enfant pour éteindre celui-ci à un moment ;
  • Demander de l’aide : vous pouvez solliciter le frère, la sœur ou l’ami de votre enfant pour l’attirer le plus souvent loin de son ordinateur.
Show More

Françoise

Bonjour, je m'appelle Françoise ! Retrouvez toutes mes astuces et mes conseils pratiques sur mon site.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close