Maison

La climatisation est-elle polluante ?

La climatisation s’avère indispensable pour maintenir une température ambiante à l’intérieur de la maison. Ce système garantit aussi l’humidité et la pureté de l’air. En bref, il est nécessaire pour optimiser le confort d’un logement. Il convient de préciser que les climatiseurs ne se destinent pas uniquement à un usage domestique. On en trouve aussi dans les locaux professionnels et les usines industrielles.

Malgré ses nombreux avantages, cet équipement présente des inconvénients avérés. Selon certaines études, il pollue l’environnement. Mais quels sont donc les systèmes de climatisation les plus polluants ? Réponse.

Les différents types de climatiseurs monoblocs

Le climatiseur monobloc combine toutes les fonctions d’un climatiseur traditionnel. Économique, il produit du froid quand la chaleur atteint son summum. Il ne possède pas d’unité extérieure. En revanche, il embarque un tuyau d’échappement qui laisse filer l’air par les fenêtres.

L’installation d’un climatiseur monobloc ne nécessite pas d’importants travaux. Il en est de même pour l’entretien. En effet, il suffit de nettoyer le filtre et de le changer régulièrement pour garantir le bon fonctionnement de l’appareil.

Pour répondre aux demandes les plus exigeantes, les fabricants proposent un vaste choix de climatiseurs monoblocs. Sur le site Clim34.fr par exemple, vous trouverez toute une gamme de climatisations de marques différentes. L’enseigne, basée à Montpellier, s’occupe de l’installation, du dépannage et de la fourniture de pièces détachées pour climatisation ou pompe à chaleur, et intervient sur tout le département de l’Hérault. Pour vous aider à choisir, voici les différents types de climatiseurs monoblocs.

Le climatiseur monobloc window

Le climatiseur monobloc window ne dispose d’aucune réfrigération, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Comme son nom l’indique, il s’installe au niveau d’une fenêtre verticale ou horizontale.

Le climatiseur monobloc mobile

Grâce à ses roulettes, le climatiseur monobloc mobile devient facile à transporter. Vous profiterez également de sa praticité puisque vous pourrez le placer dans une armoire. Utilisez-le dans n’importe quelle pièce, même s’il produit un bruit continu et éventuellement gênant.

Le climatiseur monobloc mural

Plus efficace que le climatiseur monobloc mobile, le climatiseur monobloc mural se fixe au mur. D’un point de vue design, il ressemble beaucoup à un radiateur mural. L’endroit idéal pour le placer? En hauteur ou près du sol.

Le climatiseur monobloc mural évacue l’air vers l’extérieur par deux canaux spécifiques situés à l’arrière de l’appareil. Certains modèles possèdent un écran qui affiche la température. D’autres proposent une fonctionnalité de programmation. À vous de choisir selon vos besoins et votre budget.

Les types de climatiseurs split

Un climatiseur split se compose de deux parties principales :

  • un compresseur situé à l’extérieur (que l’on appelle aussi unité extérieure),
  • une unité intérieure (qui assure l’évacuation de l’air).

Des tuyaux relient l’unité intérieure et extérieure. En ce qui concerne le réfrigérant, il se disperse dans les tuyaux en cuivre qui circulent dans le système pour produire de l’air chaud ou froid.

Comme le climatiseur monobloc, le climatiseur split offre aussi un large choix de déclinaisons. On cite :

  • le climatiseur split mural,
  • le climatiseur split à têtes multiples,
  • le climatiseur split à cassette,
  • le climatiseur split mobile.

Le climatiseur split mural

Le climatiseur split mural ne se contente pas de refroidir et de réchauffer une pièce. Son design innovant rehausse également la décoration intérieure d’une maison ou d’un appartement. Parfait pour les pièces individuelles, ce modèle se démarque par son efficacité et sa discrétion. Il rend la maison plus confortable.

Le climatiseur split à têtes multiples

Le climatiseur split à têtes multiples vous permet de connecter plusieurs unités intérieures à une unité extérieure. Cela vous fera gagner beaucoup d’espace. Mais pas que ! Vous pourrez aussi optimiser le confort de votre maison.

Le climatiseur split multitêtes s’impose comme un choix de prédilection, surtout si vous devez connecter et couvrir plusieurs pièces à la fois. Il s’adapte très bien aux maisons urbaines, aux villas, aux appartements ainsi qu’aux maisons résidentielles.

Le climatiseur split à cassette

Le climatiseur split à cassette trouve idéalement sa place au plafond. Convenant surtout aux propriétés résidentielles et commerciales, il offre une certaine souplesse d’installation. Ce modèle s’adapte aussi aux maisons qui ne possèdent aucun accès aux murs extérieurs. Vous pouvez l’installer dans des salles familiales, des salons, des salles de réunion, des bureaux, des hôtels, des restaurants, etc.

Le climatiseur mobile split

Il se compose d’une unité intérieure et d’une unité extérieure. Il s’installe à l’extérieur de la maison tout en restant connecté à l’unité intérieure via un tuyau flexible. Si vous recherchez un climatiseur d’appoint adapté à une petite pièce, ce modèle fera à coup sûr votre bonheur.

Systèmes de climatisation : lesquels sont les moins polluants ?

On le sait tous, les climatiseurs fonctionnent avec une grande quantité de combustibles fossiles et d’électricité ; ce qui nuit à la planète. Ils émettent des carbones qui entrainent non seulement des effets de serre, mais aussi un appauvrissement de la couche d’ozone. Il ne faut pas non plus oublier que les climatiseurs consomment beaucoup d’électricité.

Ceci étant dit, il existe aujourd’hui des climatiseurs écofriendly qui s’adaptent à tous les besoins. Opter pour des modèles de ce genre, c’est investir dans la protection de l’environnement ainsi que dans une démarche de développement durable.

Les climatiseurs solaires offrent des avantages environnementaux conséquents, pour ne citer que :

  • la diminution des demandes du réseau et le déplacement de la charge pendant les pics d’utilisation,
  • la diminution des coûts d’électricité,
  • la diminution des pannes de courant et des capacités hors réseau,
  • la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Les climatiseurs solaires se déclinent en deux versions de base : les hybrides et les refroidisseurs.

Un système hybride combine la technologie photovoltaïque et le courant continu. Il commute automatiquement entre l’énergie solaire et l’énergie des batteries, selon les besoins. En mode hybride, ces systèmes chargent leurs batteries lorsque le soleil brille. Lorsqu’il ne brille pas, le système fonctionne sur une batterie de secours.

Les refroidisseurs à énergie solaire, également appelés refroidisseurs par évaporation, fonctionnent en chauffant et en refroidissant l’eau par évaporation et par condensation. Les refroidisseurs refroidissent l’air en le soufflant sur des matériaux saturés d’eau. L’énergie solaire s’utilise également pour alimenter le ventilateur et le moteur. Il permet notamment de climatiser une maison pendant des heures après une panne de courant.

Show More

Françoise

Bonjour, je m'appelle Françoise ! Retrouvez toutes mes astuces et mes conseils pratiques sur mon site.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close