Maison

Que devez-vous savoir des détecteurs de fuméet de leurs avantages ?

Chaque année, de nombreuses personnes sont victimes d’incendie. Vu le nombre inquiétant de brulés et de morts que l’on enregistre, il est important de développer des outils qui permettraient de prévenir ces incendies. Cependant, malgré l’ingéniosité des Hommes, il est difficile de mesurer tous les facteurs de risques pouvant entrainer ces situations indésirables. Dans un tel contexte, utiliser un détecteur de fumée parait la solution la plus idoine pour limiter le nombre de victimes.

Qu’est-ce qu’un détecteur de fumée ?

Un détecteur de fumée est un appareil que l’on installe dans une maison, dans un local, ou dans tout lieu que l’on veut sécuriser. Il permet grâce à un son très puissant de prévenir les propriétaires de lieux d’un début d’incendie. Le plus souvent désigné par l’acronyme DAAF, cet appareil est un maillon important pour mettre en place une stratégie efficace de protection contre les incendies.

Par ailleurs, il ne faut pas confondre le détecteur de fumée avec celui du monoxyde de carbone qui ne se déclenche qu’en présence du monoxyde de carbone (CO) dans une habitation. Faites un tour sur ce site pour trouver d’autres éléments caractéristiques d’un DAAF.

Installation de détecteurs de fumée : une obligation légale

L’installation d’un détecteur de fumée dans les habitations n’est pas facultative. C’est le principe qui découle de la loi Morange en date du 9 mars 2010 après que les modifications y afférentes ont été acceptées par le Sénat. Aussi, selon cette loi, c’est au propriétaire des lieux d’acheter et d’installer conformément aux dispositions de l’arrêté paru dans le journal officiel, le détecteur de fumée dans sa maison. Mais, quel que soit son statut, propriétaire ou locataire, c’est à l’occupant des lieux de s’assurer de la bonne marche et de l’entretien des installations de tous les dispositifs d’avertisseur de fumée installés dans le domicile.

Pour l’instant, il n’existe pas de mesures coercitives quant à l’inobservation de cette règle. De même, l’absence de détecteur de fumée dans une maison n’est pas un motif valable pour que l’assurance se soustraie de son obligation de dédommagement. Mais vous devez savoir que cela y va dans votre intérêt.

Comment installer un détecteur de fumée ?


Pour un fonctionnement optimal de votre détecteur de fumée, il est important de s’assurer que son installation a été bien faite. Rassurez-vous ! Car c’est un appareil très facile à installer. Cependant, il est plus judicieux de faire appel à un professionnel du domaine, surtout si vous n’avez pas le flair et les aptitudes nécessaires en installation d’appareil.

En outre, que vous décidiez de le faire vous-même ou par l’intermédiaire d’un expert en sécurité de l’habitat, le DAAF doit être placé au plafond, de préférence loin de la cuisine et de la douche. Il doit aussi être placé dans un endroit où il a plus de chance de détecter rapidement la fumée. De préférence, que votre détecteur de fumée soit fixé avec des vis.

Comment fonctionnent les détecteurs de fumée ?

Le principe de fonctionnement des détecteurs de fumée est simple et facile à comprendre. C’est presque le même principe qu’avec les détecteurs de mouvement. La seule différence est que dans ce cas l’alarme n’est pas déclenchée par une personne physique, mais plutôt par la fumée. En effet, le DAAF est équipé d’une lampe qui communique avec une diode photoélectrique grâce à un rayon lumineux. Lorsque cette communication entre ces deux parties du détecteur est interrompue par la fumée, alors une alarme d’un débit de plus de 80 dB se fait entendre pour avertir d’un incendie en cours dans la maison.

Quels sont les avantages du détecteur de fumée ?

Les avantages que présente cet outil sont à deux volets. D’abord, grâce au débit sonore très puissant qu’il émet, l’on a l’assurance qu’on pourra prendre à temps ses dispositions pour éviter de finir brulé ou mort dans l’incendie. Cet outil permet donc de limiter voire d’éviter les pertes en vies humaines lorsqu’il y a des incendies.

Ensuite, en possédant un DAAF à son domicile, vous vous donnez la possibilité de vite stopper le feu avant qu’il ne gagne en ampleur et en puissance. Il offre ainsi la possibilité de sauver le plus de meubles, d’objets importants qu’il y a dans la maison. C’est même un atout majeur pour maitriser à temps les incendies dès qu’ils naissent.

Où acheter un détecteur de fumée ?

Comme tout produit que vous déciderez d’acheter, vous avez deux possibilités. Vous pouvez soit choisir l’option des magasins physiques soit celle des boutiques en ligne. Chacune de ces options présente ses inconvénients et ses avantages. Il vous revient donc à vous de choisir en fonction de ce que vous attendez ou de vos exigences celle qui vous convient le mieux. Toutefois, qu’il s’agisse de l’une ou l’autre de ces options, vous devez choisir un vendeur agréé afin de ne choisir que les meilleurs produits. Il va donc sans dire qu’il faille bien vous renseigner sur la réputation de celui que vous choisissez.

Comment choisir son détecteur de fumée ?

S’il est établi que tout détecteur de fumée à installer dans une maison doit porter la mention CE qui atteste que le produit en question est conçu conformément aux exigences de la norme européenne EN 14 604, d’autres critères très importants sont aussi à prendre en considération pour choisir le meilleur détecteur de fumée.

Ainsi, pour choisir votre détecteur de fumée, vous devez prendre en compte :

  • Son alimentation : il est évident que vous devez choisir un système d’alimentation qui offre une durée d’utilisation plus étendue à votre appareil. Le plus souvent, ce sont les batteries au lithium qui sont utilisées. En outre, l’idéal serait d’avoir un appareil doté d’une fonction intelligente qui signale lorsque le système d’alimentation (piles ou la batterie) est faible.
  • Sa durée de vie : elle varie en fonction du type de votre habitation. Toutefois, malgré sa diversité, la durée de vie d’un détecteur de fumée n’excède pas 10 ans ; période à partir de laquelle il devient obsolète.
  • Son mode d’installation : vous avez le choix entre le mode vissé et le mode collé. Ainsi, vous êtes libre de choisir le système qui vous convient le mieux, en fonction des exigences qui pèsent sur vous et de vos préférences.
  • Son design : le DAAF fera partie intégrante de votre maison. Alors ce ne serait pas trop demandé si vous choisissez un modèle dont le style et les couleurs marient parfaitement votre décoration.
  • La fonction silence : c’est une fonction qui vous permet de couper ou d’arrêter l’alarme de votre détecteur de fumée. Elle est très importante d’autant plus qu’elle permet de filtrer les fausses alertes et de signaler que l’incendie a été maitrisé.

Que retenir ?

Acquérir un détecteur de fumée est la meilleure précaution que vous pouvez prendre pour prévenir d’éventuels incendies dans votre habitation. Alors, ne perdez plus le temps. Décidez-vous et agissez maintenant.

Show More

Françoise

Bonjour, je m'appelle Françoise ! Retrouvez toutes mes astuces et mes conseils pratiques sur mon site.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close