Maison

Comment reconnaître des pellets de qualité ?

Le chauffage aux pellets est de plus en plus sollicité pour ses nombreux avantages. Les performances de ce dispositif dépendent essentiellement de la qualité des pellets. Comment savoir si un pellet est de qualité ? Découvrez ici quelques conseils pour reconnaitre des pellets de bonne qualité.

Vérifiez la certification des pellets

La certification est le moyen le plus facile de reconnaitre des pellets de qualité. Il convient de rappeler que chaque bois possède son essence spécifique qui lui offre un certain pouvoir calorifique. Toutefois, les pellets de qualité sont ceux dont la fabrication respecte certaines normes.

Pour faire simple, achetez un pellet de bois certifié de haute qualité. Les certifications existantes en la matière sont le NF, le DinPlus, l’EnPlus, le PEFC, etc. Chacune de ces certifications implique des exigences particulières qui comprennent très souvent le taux de cendre ou les bonnes dimensions.

Fiez-vous au calibre des pellets

Le calibre est un critère utile pour savoir si un pellet est de bonne qualité. Avec des pellets de grande taille, la chambre de combustion peut être rapidement bouchée. Dès que les pellets s’accumulent fortement dans la circulation, le dispositif a tendance à être plus sollicité et peut abîmer la poêle sur le long terme.

En utilisant des pellets de petite taille, la combustion sera optimale. De plus, la poêle pourra contenir un plus important débit de pellets. Pour faciliter la combustion, choisissez des pellets de 2 à 3 cm avec un diamètre d’environ 6 mm. Ceux-ci circulent fluidement vers la chambre de combustion et permettent au dispositif de chauffer à la température souhaitée sans être trop sollicité.

Il est important que les pellets ne soient pas trop petits. Autrement, vous devrez beaucoup dépenser dans leur achat et ils risquent d’encrasser rapidement la poêle en s’accumulant trop vite.

Vérifiez le taux d’humidité et la composition des pellets

Des pellets de qualité doivent afficher un faible taux d’humidité. Vous devez savoir que l’humidité empêche les pellets de brûler facilement. De plus, une fois en combustion, les pellets humides génèreront plus de fumées et risquent d’encrasser le dispositif. Veillez à ce que le taux d’humidité des pellets n’excède pas les 8 ou 10 %.

Par ailleurs, certains fabricants mélangent les pellets avec des éléments chimiques pour rendre leur produit plus intéressant. Ces pellets n’offrent pas pour autant un rendement plus efficace et leur utilisation entraine l’émission de gaz à effet de serre. Un pellet de qualité doit être garanti sans additif chimique. En outre, il doit permettre une combustion optimale sans générer trop de cendre.

Utilisez un test pour vérifier la qualité des pellets

Vous avez la possibilité de reconnaitre des pellets de qualité en les soumettant à différents tests. Le plus courant est le test de l’eau. Il consiste à déposer un granulé de bois dans de l’eau et voir s’il coule. Si la densité du granulé de bois est plus faible que l’eau, il aura un faible rendement de chaleur. Vous pouvez aussi miser sur le test de la couleur. Un pellet de qualité doit être de couleur claire, signe indiquant qu’il est dépourvu de déchets végétaux.

Show More

Related Articles

Close
Close