Cuisine

Comment bien aménager sa cuisine ?

Pièce centrale d’une habitation, la cuisine est un lieu où l’on passe souvent la grande partie de son temps. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est conseillé de l’organiser de façon agréable, fonctionnelle et pratique. Qu’elle soit grande ou petite, indépendante ou ouverte, il existe des normes à suivre pour aménager sa cuisine. Entre le choix des équipements, la sélection des luminaires, l’agencement des meubles… il est indispensable de faire preuve de bon sens pour réussir l’aménagement d’une cuisine. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir des conseils utiles pour achever votre projet dans les plus brefs délais et avec moins de prise de tête.

Faire le point sur ses besoins et définir son budget

Avant de vous lancer dans un projet d’aménagement de cuisine, pensez à identifier précisément vos besoins. Cette démarche vous permettra en effet d’investir dans des matériaux adaptés. Par exemple, un étudiant célibataire n’a pas les mêmes besoins en équipement de cuisine qu’une famille avec des enfants. C’est pourquoi il est conseillé de tenir compte de sa situation lors de la prise de décision.

Une fois que vous aurez identifié vos besoins, vous pourrez établir un budget raisonnable. Ici, vous devez prendre en compte l’espace disponible et le type de cuisine que vous souhaitez aménager. Au besoin, vous pouvez solliciter l’aide d’un cuisiniste à Nantes pour profiter de son savoir-faire et recevoir des conseils éclairés. Dans tous les cas, il est impossible d’organiser une petite cuisine exactement comme une grande cuisine.

Pour définir votre budget, plusieurs paramètres doivent être pris en compte. Selon que vous souhaitez vous procurer une cuisine sur mesure ou une cuisine en kit, les dépenses vont largement varier. En outre, le choix entre une cuisine intégrée et une cuisine équipée influencera le budget. Il vous revient de définir vos besoins et votre pouvoir d’achat pour retenir ce qui vous convient. En général, l’aménagement d’une cuisine moderne coûte entre 5 000 et 20 000 euros.  

Trouver l’agencement adapté à ses habitudes

Pour avoir une cuisine fonctionnelle, il est important de savoir aménager l’espace sans forcer les modifications. Autrement dit, vous devez considérer la surface disponible pour trouver l’aménagement idéal pour votre cuisine. Selon le cas, vous pouvez opter pour :

  • Une cuisine parallèle : elle offre l’avantage de pouvoir doubler facilement l’espace disponible pour obtenir une pièce agréable.
  • Une cuisine en U : ce type d’aménagement est indiqué pour les cuisines de grande taille. Il est généralement installé sur trois murs pour avoir un triangle d’activité plus pratique. Au besoin, vous pouvez aménager les angles et implanter un îlot central pour agrandir le nombre de surfaces de travail.
  • Une cuisine en L : indiqué pour les pièces moyennes ou grandes, ce type d’agencement est le plus facile qui existe aujourd’hui. Il se base en effet sur deux pans de murs pour offrir un plan de travail conséquent et des rangements supplémentaires.
  • Une cuisine en I : encore appelé cuisine linéaire ou cuisine américaine, ce type d’agencement est indiqué pour une cuisine ouverte sur le séjour. Facile à aménager, il mise sur sa hauteur pour faciliter l’ameublement et les rangements.

Dessiner son triangle d’activité de manière à faciliter la circulation et les tâches ménagères

De façon générale, la fonction d’une cuisine se concentre autour de trois piliers à savoir : la préparation, la cuisine, le lavage et les rangements. Il convient donc de bien dessiner votre triangle d’activité pour faciliter vos déplacements. Pour ce faire, vous pouvez réaliser un triangle isocèle qui vous aidera à relier chaque zone.

Pour une cuisine optimisée, il est conseillé d’organiser la pièce de manière à réduire les déplacements et les distances. Assurez-vous toutefois de prévoir suffisamment d’espace entre les installations pour ne pas vous sentir à l’étroit lorsque vous faites les tâches ménagères. Pour une pièce pratique, gardez un espacement raisonnable entre le point d’eau, la zone de cuisson et le coin réfrigérateur. En ce qui concerne le rangement, il vaut mieux prévoir beaucoup d’espace. Ainsi, vous pouvez facilement vous retrouver entre la vaisselle, les aliments et les ustensiles.

Si vous désirez stocker beaucoup de choses dans votre cuisine, prévoyez alors des placards ayant plusieurs niveaux. Dans la mesure du possible, fixez des barres à crochets sur la surface proposée par la crédence pour y accrocher vos ustensiles. Si vous voulez, vous pouvez également installer des placards d’angle pour optimiser l’utilisation de vos espaces.

Opter pour des luminaires adaptés

Aujourd’hui, la cuisine ne sert plus uniquement à cuisiner. Il s’agit en effet d’une pièce que vous pouvez utiliser pour travailler, manger et partager des moments entre amis ou en famille. Pour cette raison, il est important de penser à mettre en place un éclairage fonctionnel. L’idée, c’est de bien illuminer les postes techniques pour maximiser le confort de la pièce. Pour plus de praticité, il est conseillé de placer la lumière sur la plaque de cuisson, le plan de travail et l’évier. En fonction de vos envies, vous trouverez des spots encastrés et des luminaires suspendus pour un bon éclairage de votre cuisine.

Selon la configuration de votre cuisine, le choix des luminaires peut largement varier. Selon le cas, vous pouvez miser sur des suspensions parfaitement alignées au-dessus de votre plan de travail pour apporter une touche décorative à votre pièce. Si vous disposez d’une cuisine fermée, vous pouvez mettre en place une suspension centrale pour éclairer tous les espaces. N’oubliez cependant pas la verrière d’intérieur qui permet d’optimiser la diffusion de la lumière naturelle et d’isoler facilement les odeurs. Dans la mesure du possible, installez une hotte de cuisine pour gérer les senteurs de friture.

Éviter de surcharge la pièce

À l’instar des autres pièces d’une maison, la cuisine a besoin d’harmonie pour bien jouer ses rôles. Évitez donc de la surcharger. Cette règle s’applique tout autant pour les couleurs que pour le nombre d’équipements. Peu importe vos goûts, limitez-vous à deux teintes phares. Par exemple, si votre mobilier de cuisine est fabriqué en bois clair, vous pouvez opter pour des appareils électroménagers de teinte noire. Préférez des tons foncés pour les surfaces moyennes et des tons clairs pour des surfaces grandes. N’oubliez pas non plus de considérer l’orientation de votre cuisine pour trouver la couleur idéale. Dans une cuisine orientée au nord, les tons chauds sont recommandés. Au sud, les tons verts ou gris font effet. À l’ouest, les teintes foncées sont à privilégier. À l’est, misez sur les teintes douces et claires.

En ce qui concerne le nombre de matériaux, il est également conseillé d’éviter les surcharges. Pour l’ensemble de la pièce, trois matériaux suffisent largement. Selon le budget disponible, vous pouvez choisir un plan de travail fait en quartz et des placards en bois. Pour faciliter la jonction entre ces deux matériaux, il est conseillé de choisir une crédence adaptée.

Maintenant que vous savez comment aménager votre cuisine, il vous revient de prendre les dispositions qu’il faut pour créer une pièce à votre goût !

Show More

Françoise

Bonjour, je m'appelle Françoise ! Retrouvez toutes mes astuces et mes conseils pratiques sur mon site.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close