Astuces pratiques

Appareillage électrique : Conseils pour réussir les montages en saillie ?

À l’opposé du montage électrique habituel, le montage en saillie s’effectue sur une façade. En lieu et place d’encastrements ou de saignées à travers un mur, cette approche préconise des moulures, des goulottes et des plinthes pour l’installation des fils électriques. Ainsi, un montage en saillie prend moins de temps et demande moins de travaux qu’à la normale. C’est le type d’installation le mieux indiqué pour éviter travaux et dépenses supplémentaires. Il s’agira ici de vous faire part du nécessaire pour réussir un montage en saillie.

Choisir la prise ou l’interrupteur en saillie

La première étape consiste au choix de l’appareil. Qu’il s’agisse d’une prise ou d’un interrupteur en saillie, la qualité de l’outil doit prévaloir si vous entendez faire un excellent montage. Réunissez les bons équipements avec une prise en saillie de la marque Legrand ou un interrupteur de marque Efapel. Le choix est important et impacte réellement le déroulement autant que la qualité du montage.

Se munir de tous les outils nécessaires

Après s’être procuré la prise, il faut pouvoir réunir le matériel nécessaire aux installations. Vous aurez essentiellement besoin de :

  • Tournevis testeur ;
  • Marteau ;
  • Pince à dénuder et à couper ;
  • Tournevis plats et cruciformes ;
  • Crayon à papier ;
  • Niveau à bulle.

Il faut toujours s’assurer que les matériaux sont au point et parfaitement fonctionnels. Ensuite, vous pourrez passer aux travaux.

Mettre hors tension le disjoncteur

Afin de garantir votre sécurité et prévenir tout accident, il est vital que vous disjonctiez le système d’installation général. L’électricité est, ainsi, restreinte et vous permet de travailler dans de bonnes conditions en diminuant les risques d’électrocution. C’est la phase à ne surtout pas négliger, car il en va de votre sécurité et de votre vie.

Tenir compte de la norme NF C 15-100

La norme NF C 15-100 concerne les installations électriques de basses tensions et met en vigueur des mesures et règles à suivre afin de sécuriser toutes opérations électriques. Par ailleurs, des règles spécifiques y sont définies en cas d’installations extérieures ou en espace de haut risque électrique comme la salle de bains par exemple. Tout savoir des règlementations et précautions à observer en vue de respecter la norme s’avère nécessaire pour réaliser des montages sécurisés.

Procéder à l’installation de la prise

Toutes précautions et mesures de sécurité prises, il est temps de passer aux travaux. Installer une prise ou un interrupteur nécessite de l’habilité et de la concentration, mais rien de bien monstrueux pour vous. Comment installer une prise en saillie ?

Pour commencer, arracher l’ancienne prise en la dévissant du mur, s’il y en a une. Ensuite, vérifiez en apposant le niveau à bulle que la surface ne présente aucune irrégularité. Il faut alors identifier les cavités de la prise et en marquer les emplacements sur le mur avec le crayon. La phase suivante consiste à percer quatre trous de 6 mm et à y insérer des chevilles de même taille. Ceci permet de fixer la prise au mur avec les vis.

Procédez ensuite au câblage de la prise en insérant les fils électriques en fonction de la couleur. Les fils rouges ou noirs correspondent à la phase de la prise. Ceux verts ou jaunes doivent être insérés au milieu. Le fil bleu, quant à lui, est destiné à l’orifice neutre, celui de gauche. Le procédé ainsi suivi, vous n’aurez plus qu’à monter la prise (en la refermant), clore les molures protégeant les fils et remettre l’électricité afin de tester l’installation.

Show More

Françoise

Bonjour, je m'appelle Françoise ! Retrouvez toutes mes astuces et mes conseils pratiques sur mon site.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close