Maison

Efficacité énergétique : Quelle solution adopter chez soi ?

Être efficace énergétiquement, c’est pouvoir réduire sa consommation d’énergie (électrique principalement), tout en gardant un rendement constant, dans le but de préserver l’environnement. Comment ce niveau d’efficacité peut-il être aisément au sein d’un ménage ? Quelles sont les mesures à adopter dans ce sens ? Voici quelques solutions pour améliorer chez soi en consommant moins d’énergie.

Optez pour les lampes LED

L’éclairage est très important, voire même indispensable au sein d’un espace habitable. Il permet, la nuit surtout, aux occupants de vaquer à leurs activités en toute commodité. Cela dit, pour éclairer un logement, plusieurs solutions peuvent être adoptées. La source de lumière peut être par exemple : une lampe incandescente, une lampe halogène ou une lampe fluorescente. Le problème avec la plupart des lampes citées ci-dessus est qu’elles sont très énergivores. Leur consommation d’énergie électrique est un véritable casse-tête et se répercute généralement sur les factures électriques. Or, l’efficacité énergétique veut que l’énergie électrique, comme toute autre énergie d’ailleurs, soit utilisée de façon optimale. C’est donc pourquoi il est préférable d’opter pour les lampes LED, une nouvelle génération de lampes économiques et respectueuses de l’environnement.

Comment les lampes LED permettent-elles d’économiser de l’énergie ?

Le principe de fonctionnement des lampes LED (Light-Emitting Diode ou Diode Electro Luminescente en français) est très simple. Lorsqu’on ferme l’interrupteur, l’énergie électrique pénétrant dans le circuit déclenche un mouvement d’électron (à travers des couches de matériaux) qui est à la base de la lumière que l’on reçoit. Étant donné que les lampes LED ne disposent pas de filaments, elles produisent moins de chaleur et consomment de ce fait moins d’énergie électrique. Ainsi, si l’on compare l’utilisation d’énergie d’une lampe à incandescence à celle d’une lampe LED, on obtient un écart de consommation avoisinant les 80 %. N’hésitez donc pas à remplacer vos installations actuelles et à vous équiper de lampes LED de qualité afin d’améliorer l’efficacité énergétique de votre logement.

Optez pour le biogaz

Une autre mesure que vous pouvez prendre pour atteindre une efficacité énergétique optimale est d’utiliser du biogaz à la place du fioul conventionnel. Le biogaz s’obtient à partir de la combustion de déchets organiques (qui sont mélangés, traités puis épurés). Avec le biogaz, vous pouvez :

  • Faire la cuisine ;
  • Chauffer l’eau ;
  • Chauffer votre logement (par rapport au fioul, le chauffage au biogaz vous permettra d’économiser environ 20 % sur votre facture d’électricité) ;
  • Faire fonctionner votre véhicule (dans ce cas de figure, il vous faudra convertir le véhicule au biogaz en vous adressant à votre garagiste) ;
  • Alimenter vos lampes (notez toutefois que la transformation du biogaz en électricité utilisable à domicile requiert un investissement important).

Autre fait intéressant : en utilisant le biogaz, vous pourrez jouer votre partition dans la lutte contre le réchauffement climatique en réduisant jusqu’à 80 % vos émissions de CO2.

Que faire pour passer au biogaz ?

Pour passer au biogaz, il vous faut faire appel à une entreprise spécialisée dans le domaine. Cette dernière établira un diagnostic de vos besoins énergétiques et vous fera un devis estimatif du coût de la prestation. La plupart du temps, il n’est même pas nécessaire d’effectuer de grands travaux. Dans le cas d’une installation de chauffage préalablement alimentée au fioul, seule la cuve à fioul sera remplacée. Vos installations internes ne subiront absolument aucune modification.

Optez pour des appareils électroménagers économiques

Les appareils électroménagers nous facilitent la vie. Ils permettent d’accomplir des tâches vitales comme la cuisson et la conservation des aliments, la lessive, le dépoussiérage et bien plus. Pour atteindre une efficacité énergétique optimale, il est important de veiller à ce que les appareils électroniques/électroménagers que vous utilisez ne soient pas énergivores. C’est d’ailleurs pourquoi la plupart des appareils sont désormais équipés d’une étiquette énergétique qui permet d’identifier leurs niveaux de consommation. Sur une étiquette énergétique, vous trouverez au moins l’une des inscriptions suivantes :

  • A+++ ;
  • A++ ;
  • A+ ;
  • B, C, D, E, F ou G.

Voici comment interpréter chacune de ces inscriptions afin de pouvoir choisir des appareils électroménagers économes.

Les classes énergétiques des appareils

Pour la plupart des appareils électroménagers, la classe A+++ correspond à la première classe énergétique. Conformément au principe d’étiquetage énergétique en vigueur depuis 1992, lorsqu’un appareil porte cette inscription, cela signifie qu’elle présente un rendement énergétique optimal (consommation d’électricité réduite).

En ce qui concerne les autres classes, le principe pour effectuer le choix est simple : plus vous vous éloignez de la classe énergétique A+++, plus vous perdez en efficacité énergétique. En termes concrets, un appareil de classe A++ est plus économe qu’un autre de classe A+, et ainsi de suite jusqu’à la dernière classe.

Somme toute, retenez que pour atteindre l’efficacité énergétique chez soi, il est impératif de choisir des appareils électroménagers qui présentent un rendement optimal tout en consommant moins. Et même si le coût de ces appareils peut paraître exorbitant, l’investissement est très rentable sur le long terme.

Optez pour des techniques d’isolation thermique optimales

Pour assurer le confort des occupants d’une maison, la température ambiante à l’intérieur doit être maintenue à un certain seuil. Bien entendu, la meilleure manière de faire cela est de mettre en place une installation de chauffage. Or, qui dit chauffage dit forcément dépenses d’électricité. Certains spécialistes affirment même que les dépenses en électricité relatives au chauffage comptent pour environ 70 % de la consommation globale d’un ménage.

Comment procéder alors pour optimiser toute cette dépense énergétique et éviter les gaspillages ? La solution se trouve dans une bonne isolation thermique. En effectuant une bonne isolation, vous réduirez considérablement (de l’ordre de 40 %) la quantité d’énergie que vos installations de chauffage consomment. Voici donc quelques conseils que vous pouvez suivre pour réussir une isolation thermique optimale de votre domicile.

L’isolation des combles

Le gaspillage d’électricité et de chaleur à l’intérieur d’une maison à charpente peut être évité en isolant les combles avec un matériau de qualité tel que la laine de verre. L’entretien et l’inspection périodiques des combles déjà isolés peuvent également permettre de déceler d’éventuelles fuites et de les colmater pour optimiser le rendu énergétique. N’hésitez pas à faire recours à un professionnel spécialisé dans les travaux d’isolation pour vous aider dans ce sens.

L’isolation des murs

L’isolation des murs est aussi importante pour optimiser l’efficacité énergétique de votre logement. Pour le réussir, vous pouvez utiliser l’un des isolants suivants :

  • La laine de chanvre ;
  • Le polyuréthane ;
  • La laine de verre.

Aussi, en fonction des caractéristiques techniques de votre logement, vous pourrez opter soit pour une isolation murale interne ou pour une isolation murale externe.

Optez pour l’énergie électrique renouvelable

Assurer l’efficacité énergétique, c’est également adopter des solutions qui respectent l’équilibre de la nature. Or, la grande majorité de l’électricité utilisée sur la planète provient des sources d’énergies non renouvelables. Cette situation pose deux problèmes majeurs que sont :

  • Le déséquilibre écosystémique lié à l’extraction excessive des matières premières de la croûte terrestre ;
  • La destruction de la couche d’ozone due à l’émission des gaz à effet de serre lors de la combustion des matériaux tels que le fioul lourd et le charbon.

Face à cet état de choses, il devient préférable de se tourner vers les sources d’énergie renouvelable. Voici en détail ce que vous devez savoir sur ces sources d’énergie.

L’énergie solaire

La source renouvelable la plus accessible pour atteindre l’autonomie énergétique chez soi est le soleil. Même si le coût d’installation des solutions solaires (panneaux solaires en l’occurrence) peut paraître relativement élevé, notez qu’il s’agit d’un investissement qualitatif et donc bénéfique sur le long terme. Si donc vous avez un projet de construction en cours, n’hésitez pas à demander l’expertise d’un professionnel afin de savoir dans quelle mesure l’installation d’une infrastructure solaire peut être possible.

Par ailleurs, les rayons du soleil peuvent être utilisés comme source directe d’éclairage afin de réduire les consommations d’énergies liées à l’éclairage notamment dans la journée. Bien entendu, ce conseil s’applique aux édifices dont les caractéristiques techniques permettent une pénétration de la lumière du jour.

L’énergie éolienne

À l’instar des panneaux solaires, les installations éoliennes s’inscrivent dans une dynamique d’efficacité énergétique. Il convient cependant de notifier que l’installation d’un système éolien est très coûteuse et que l’investissement ne vaut généralement pas le coup. Toutefois, si vous le désirez, vous pouvez vous faire installer une petite éolienne domestique sur le toit de votre maison. Cette petite centrale vous permettra d’atteindre un certain niveau d’autonomie.

Quelques petites astuces pour économiser de l’énergie chez soi

L’économie d’énergie est une condition sine qua non si vous désirez atteindre un niveau d’efficacité énergétique optimal. Voici donc quelques petites astuces pour économiser de l’énergie chez soi :

  • Étendre le linge au soleil pour le sécher ;
  • Éviter de laisser le réfrigérateur ouvert (un réfrigérateur ou un congélateur laissé ouvert pendant plusieurs minutes avant d’être refermé dépense énormément d’électricité supplémentaire pour se remettre en état optimal de marche) ;
  • Boucler toutes les issues pour préserver la température, si vous utilisez des appareils de conditionnement d’air (climatiseur, appareils de chauffage) ;
  • Éteindre les appareils électroménagers plutôt que de les mettre en veille, en cas de longue absence ;
  • Éteindre les lampes lorsque vous ne les utilisez pas…

Que retenir ? L’efficacité énergétique est un enjeu majeur. Cependant, en prenant des mesures simples à l’instar de ceux présentés dans cet article, l’objectif de performance peut être aisément atteint.

Show More

Françoise

Bonjour, je m'appelle Françoise ! Retrouvez toutes mes astuces et mes conseils pratiques sur mon site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close